Une signalétique design vous oriente la Vigne Rouge

Contexte

A l’heure de la concrétisation du Grand Genève, la répartition démographique du canton est en pleine mutation, à l’instar de sa « skyline ». Les nombreuses surélévations en cours en témoignent: Genève pousse résolument vers le haut. Les problématiques liées à la mobilité ainsi que la valorisation des terrains industriels induisent de nouveaux concepts architecturaux mêlant des surfaces commerciales, des étages en PPE et des logements sociaux.
 
Le nouveau bâtiment tout juste sorti de terre à la sortie du tunnel de Carouge n’échappe pas à cette nouvelle règle. Il vient compléter le quadrilatère de la Vigne Rouge en lui apportant un nouvel accès piétons et cyclistes via le numéro 5 de la route de St-Julien. Il pousse même le concept de mixité plus loin puisqu’il est composé de 4 niveaux de surfaces commerciales, dont un foyer de jour pour personnes âgées et un tea-room, et 4 niveaux de logements pour personnes âgées IEPA, surplombés en attique par des duplex en PPE.
 
C’est dans ce contexte que l’agence colegram est sollicitée pour réfléchir à un concept de signalétique répondant aux besoins multiples d’harmonisation avec le choix architectural, facilitation d’orientation vers les espaces commerciaux et accessibilité pour les seniors, présents en nombre à cette adresse. 
 

Concept proposé et supports produits

3 Architectes, une fondation, deux régies, l’imad, Pro Senectute Genève, et la Ville de Carouge sont concernés par le projet; les matériaux et les couleurs sont établis, en cohérence avec les immeubles d’habitation plus anciens. Afin de parvenir sans trop d’encombres au consensus, des valeurs sûres sont proposées: Helvetica Heavy, aluminium brossé, film anthracite, lettres anthracites ou rouges se marient efficacement avec l’architecture en place.
 
On roule vite sur la Route de St-Julien et le bâtiment est sensiblement en retrait de la chaussée. Deux totems sont donc disposés à proximité des extrémités de la parcelle afin de permettre aux usagers d’emprunter à temps la contre-route desservant l’immeuble. Des numéros d’allée géants, en aluminium découpé, disposés sur les murs perpendiculaires des 3 allées guident ensuite les piétons vers les accès.
 
Pour proposer une visibilité suffisante aux surfaces commerciales sans dénaturer la clarté des espaces d’accès, des totems métalliques équipés de plaques interchangeables sont placardés aux murs des deux accès principaux côté St-Julien et côté Vigne Rouge.
 
La discussion se porte ensuite sur la nomenclature des étages. Le rez inférieur du 5 route de Saint Julien étant sis 3 niveaux au-dessous au du rez supérieur – au bout du nouveau chemin de la Vigne-Rouge, la solution la plus évidente s’impose d’elle-même: les étages sont numérotés de 0 à 8. De grands chiffres, découpés en aluminium permettent à chaque sortie d’ascenseur d’identifier l’étage, et un rappel de l’allée leur est ajouté en indice. Ce raffinement graphique est en effet rendu nécessaire par les grandes coursives traversant l’immeuble à chaque étage et par des ascenseurs ne conduisant pas tous aux étages supérieurs.
 
Dans un souci d’accessibilité maximale, la numérotation des appartements et le nom des locataires des appartements protégés sont imprimés sur des films autocollants dans des corps de textes augmentés et à la hauteur idéale fixée pour les logements de personnes âgées. Ces films sont directement apposées aux montants en verre opaque bordant les accès aux appartements.